Deuxième mois au pays des séismes.


Après un mois où il était question d'adaptation et observation, arrive le second mois où la réflexion et la prise de conscience arrivent.

Pourquoi suis-je là ? En quoi nécessitent-ils mon aide ? Que suis-je en train de leur apporter ?

La réponse pourrait être donnée par un observateur externe de manière assez simple : donner des heures de pause durant leur temps de travail. Certains se permettent de nous laisser seuls avec les élèves et en profitent pour prendre un café ou taper la causette avec un(e) collègue.

Il faut être rigoureux concernant son implication durant les heures de classe, cela va de soi. Mais ceci doit également être appliqué par les professeurs que nous aidons.

Fort heureusement, ce n'est pas le cas de tous les enseignants que nous côtoyons, il y a bien évidemment des personnes qui sont bien conscientes que nous ne sommes là que pour aider, appuyer leur travail qui est bien mené.

Un jour un enseignant m'a demandé « Quelle est la différence entre l'éducation scolaire ici et en France ? » La première chose qui m'est venue à l'esprit fut « la discipline ». Mais j'ai le sentiment qu'il n'a pas réellement compris le fond de ma pensée. La discipline ne doit pas uniquement venir des élèves, mais aussi des enseignants. Certaines choses simples pourraient améliorer le respect quant à l'éducation : arriver à l'heure au collège, éviter d'être absent pour tout et n'importe quoi etc.

Ma présence ici est avant tout pour AIDER les enseignants, et non les REMPLACER. C'est par exemple le cas durant mes classes de français(le lundi)...la moitié du temps. La prof est là de 8h jusqu'à 13hs et me laisse seul jusqu'à 15h. Encore une fois, il faut faire preuve de fermeté pour éviter de se laisser faire car au départ il était question d'être toujours accompagné par un enseignant. Je profite tout de même de ma présence pour essayer de renforcer les bases acquises avant mon arrivée.

Être volontaire n'est pas toujours évident, il faut réussir à être à la fois créatif, patient mais aussi direct et honnête avec les gens qui nous entourent.

Fort heureusement, tout n'est pas négatif. L'enseignement en lui-même est intéressant, et puis c'est toujours sympa de se faire interpeller par les élèves « profesor Nicolas !! » . Les enfants des écoles ont souvent les yeux remplis de joie quand ils nous voient et nous pose souvent des questions assez drôles « En france tout le monde est blanc ? » « Tu portes des lentilles de contact ou c'est ta vraie couleur ? » …

On apprend forcément énormément de choses au fur et à mesure tout en découvrant la culture locale (et la tranquillité des gens). Le plus intéressant pour cela est de côtoyer des jeunes de notre âge du pays dans lequel on est envoyé. Ca évite aussi de se retrouver solo si vous ne vous entendez pas bien avec les autres volontaires :):):):):):) Car oui, même si on est à l'autre bout du monde il est parfois difficile de bien s'entendre avec des européens. Certains n'ont pas la même vision que vous, et on vient à se demander comment la sélection fut réalisée dans les pays partenaires au projet...

Ah oui, une dernière chose...désolé messieurs les formateurs, mais je n'ai pas écouté votre conseil durant le week-end de préparation. Je ne me suis pas du tout renseigné sur les coutumes/habitudes locales. Je suis donc arrivé ici sans me poser de question, sans savoir comment agir etc. J'ai juste pris les choses comme elles viennent, et j'apprends chaque jour quelque chose de nouveau concernant la culture locale et c'est ce qui marche le mieux car au Pérou, les gens adorent expliquer leurs coutumes à des étrangers ! Et puis je n'ai pas eu à tergiverser lors de mon arrivée « doit-on faire comme je l'ai lu ou comme on me l'a dit sur internet ? »

Les vacances de noël arrivent d'ici peu, le rythme de travail sera moins soutenu, direction la jungle pour les vacances ! Ciao les potes !

-------------------------------------------------------------------------------

El primer mes se trataba de adaptarse y de observar. Ahora llega el tiempo de la toma de conciencia.

¿ Por qué estoy aqui ? ¿ Por qué necesitan mi ayuda ?

Uno podría contestar facilmente : dar horas de pausa a los profesores durante su tiempo de trabajo. Algunos salen de clase y nos dejan solos con los alumnos y aprovechan este tiempo para tomar un café o hablar con otros profesores. Hay que implicarse en las horas de clase, es normal. Pero los profesores también.

Afortunadamente, todos los profesores no son así. Hay profesores concientes de que estamos aqui para apoyarlos el trabajo que ya hacen muy bien.

Un día, un profesor me preguntó : « Cual es la diferencia entre la educación escolar aqui y en Francia ? ». La primera palabra que dije fue « disciplina ». Pero creo que no ha entendido muy bien lo que quería expresar. No se trata solo de los alumnos sino de los profesores.Hay cosas básicas que pueden ayudar en cuanto a la educación : llegar a la hora, no estar ausente para cualquier cosa etc.

Estamos aqui para AYUDAR y APOYAR a los profesores, y no SUSTITUIR. Es lo que pasa con mis clases de francés (el lunes). La profesora está conmigo de las 8 a la 1 y me deja solo hasta las 3. No era lo que se había dicho al empezar el proyecto con el colegio. Intento fortalecer sus conocimientos del idioma francés, pero ¿cómo ella va a evaluar a los alumnos si nunca da las clases ?

Ser voluntario no es siempre simple, hay que ser creativo, paciente pero sobretodo directo y honesto con la gente con la que trabajamos.

Afortunadamente, todo no es negativo. La enseñanza es algo muy interesante, y es siempre gracioso cuando los alumnos me llaman « profesor Nicolas !! » Siempre están felices cuando nos ven y las preguntas que tienen son a menudo divertidas « ¿En Francia la gente es tan blanca como tu ? » « Llevas lentes de contacto o son tus ojos ? »

Se aprende muchas cosas viviendo en un país ajeno : la cultura local, vivir sin estrés. Lo mas interesante es conocer gente de nuestra edad del país en el que estamos. Nos permite no estar solo si no te caen bien los otros voluntarios. A pesar de que estemos en otra parte del mundo, no es siempre facil tener buenas relaciones con otros voluntarios; algunos no tienen las mismas maneras de ver las cosas y a veces me pregunto como fue la selección en los otros países europeos que participan en el proyecto...

Ultima cosa...lo siento señores de Pistes Solidaires pero no escuché sus consejos. No busqué informaciones a propósito de las costumbres locales. Llegué aqui sin plantearme muchas preguntas. Descubro cosas cada día y es algo que funciona muy bien ! A los peruanos les encanta explicarme como hacen las cosas, siempre quieren conocer las diferencias culturales que existen. Asi que no tuve que pensar "¿Tengo que hacer como la gente en Europa me explicó ?... es lo mas simple !

Las vacaciones de navidad llegan, el ritmo de trabajo va a ser un poco mas lento ya que empiezan las vacaciones de verano aqui para los alumnos. Ahora, nos vamos a la selva para algunos dias, ciao amigos !


Featured Posts
Próximamente habrá aquí nuevas entradas
Sigue en contacto...
Recent Posts
Archive
Search By Tags
No hay tags aún.
Follow Us
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
Sign up for newsletter

I have read and accept the privacy policy

Sign me up for your newsletter

The Cazalla Intercultural Association informs you that the personal data that you provide by filling in this form will be treated by Cazalla Intercultural Association responsible for this website.

The purpose of the collection and processing of personal data that I request is to manage the subscription to this subscription and send periodic bulletins with information and prospective offer of products or services.

Legitimation: Consent of the interested party.

As a user and interested I inform you that the data you provide will be located in the Wix servers (email marketing provider of BeVolunteer) within the EU. See Wix privacy policy. (https://www.wix.com/about/privacy).

The fact that you do not enter the personal data that appears on the form as mandatory may have the consequence that your request can not be answered.

You can exercise your rights of access, rectification, limitation and deletion of the data in info@cazalla-intercultural.org as well as the right to submit a claim to a control authority.

You can consult the additional and detailed information on Data Protection on my website: http://www.bevolunteer.net, as well as consult my privacy policy.

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Twitter Icon

Coordinated by:

This project has been funded with support from the European Commission. This website reflects the views only of the author, and the Commission cannot be held responsible for any use which may be made of the information contained therein.

LEGAL